Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Avec plus de 120 participants, les Premières Rencontres de l’Institut Parisien du Périnée & de l’Incontinence (IPPI) ont connu un véritable succès.

La richesse du programme scientifique et la qualité de l’organisation ont largement contribué au succès de cette journée organisée le samedi 7 janvier 2017 au Pavillon Royal.

Madame Dominique BOULANGE, PDG du CMC Ambroise Paré-Hartmann et Monsieur Eric JOURNEAUX, Directeur de la clinique Hartmann, ont introduit la journée par deux discours centrés sur l’engagement du CMC et le soutien du projet de statique pelvienne porté par les membres fondateurs de l’IPPI.

Le Docteur Georges BADER, fondateur et président de l’IPPI, a ensuite présenté les intervenants et le programme scientifique.

Une mise au point sur la place des explorations urodynamiques pour guider et pronostiquer les traitements de l’incontinence urinaire  féminine a été présentée par le Docteur Philippe DOMPEYRE, spécialiste en neurosciences, membre du CA de la SIFUD-PP et responsable de l’activité d’urodynamique à la clinique Hartmann.

Ensuite, le Professeur Pierre DENYS, responsable du pôle de neuro-urodynamique à l’Hôpital Raymond Poincaré à Garches (AP-HP), a présenté les actualités de la prise en charge de l’hyperactivité vésicale non neurologique.

Madame Sylvie BILLECOCQ, kinésithérapeute à Paris et membre du CA de la SIFUD-PP, a clôturé la première session par un brillant exposé sur les nouvelles recommandations et pratiques modernes de la rééducation périnéale.

Après la pause, le Docteur Georges BADER a présenté les membres fondateurs de l’IPPI ainsi que les objectifs et les moyens d’action de l’association. Il a confirmé l’engagement de l’IPPI et du CMC Ambroise Paré – Hartmann pour défendre la santé et la qualité de vie des femmes par une offre de soins complète et pluridisciplinaire des troubles pelvipérinéaux. Le Docteur BADER a également informé les participants de la tenue d’une réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) bimestrielle de pelvipérinéologie de la femme. Les cas cliniques les plus complexes sont discutés en RCP et un avis d’experts est rendu pour optimiser la prise en charge.

La seconde session fut consacrée aux thématiques chirurgicales.

Le Docteur Richard VILLET, éminent chirurgien et membre du bureau de l’Académie nationale de chirurgie, a retracé l’historique des traitements chirurgicaux de l’incontinence urinaire féminine.

Ensuite, le Docteur Georges BADER, chirurgien gynécologue à la clinique Hartmann et président de l’IPPI, a développé les nouvelles recommandations sur la prise en charge de l’incontinence urinaire associée au prolapsus.

Enfin, le Professeur René YIOU, chirurgien urologue au CHU Henri Mondor à Créteil (AP-HP) a présenté ses travaux novateurs sur l’intérêt de la thérapie cellulaire dans le traitement de l’incontinence urinaire féminine.

Un déjeuner convivial dans les salons du Pavillon Royal a clôturé les Premières Rencontres de l’IPPI.